Good Morning Vietnam

Après quasi 35h sans dormir et plus de 20h de voyage, je pose mes pieds sur le sol vietnamien. Allélouyah!!!

Ma première escale a été à Ho Chi Minh, où il faisait 30° à 7h du matin, chaleur moite, après deux heures d’attente je reprends l’avion direction Hanoi. Là, c’est la fraicheur et la pluie qui m’attends. Je reste quelques jours sur Hanoi me permettant de visiter la ville et de faire des excursions aux alentours.

Les premiers sites que j’ai visité sont la pagode de Bai Dinh et les grottes de Trang An, à 2heures de route direction Ninh Binh.

La pagode de Bai Dinh est un site bouddhiste composé d’anciens et de nouveaux temples. Il est très connu et surement le plus grand du Vietnam  et même d’Asie du Sud Est. La pagode est perchée sur un mont calcaire couvert de végétation luxuriante. «Bai» signifie la pratique du culte. «Dinh» signifie le sommet. «Bai Dinh» signifie donc «le culte du Ciel et de la Terre, du Bouddha et des anges célestes».

Le long du chemin je suis accompagné d’environ 500 statues de bouddhas de taille quasi humaine (chacune mesure 2-2,5 m de haut et pèse 2-2,5 tonnes, a une forme, une expression différente, montrant tous les états d’âme de l’homme : la joie, la colère, la satisfaction, la frustration, etc.) et de millier de petites placées dans des niches (ce sont des offrandes). Ce site est très impressionnant et juste magnifique. Le premier temple est celui du bouddha de la femme avec ses cent bras et cent yeux pour pouvoir accueillir et écouter le peuple.

 

Le deuxième, le plus haut, et dédié aux bouddhas, il y en a trois (chacun mesurant 10 mètres de haut et pesant plus de 100 tonnes complétement recouvert d’or). Les 3 bouddhas représentent de gauche à droite : le passé, le présent et le futur.

Le site s’étend sur environ 100 hectares, de quoi s’en mettre pleins les yeux.

 

Les grottes de Trang An, ce site est depuis peu classé au patrimoine de l’Unesco.

Trang An fait partie des rares patrimoines culturels et naturels à être restés aussi bien préservés. Surnommé la «Baie d’Ha Long terrestre» il est encadré de falaises abruptes, presque verticales. L’ensemble de grottes de Trang An abrite plus de 50 grottes reliant 30 petites vallées qui se succèdent sur environ 10 km. Pour l’admirer, un seul moyen de circulation : la barque, une petite embarcation tressée en bambou. Le chemin fluvial me fait traverser neuf grottes.Attention la tête, par moment il faut se baisser voir se coucher dans la barque sinon on risque de se cogner.

La première s’appelle « Sombre », la deuxième « Claire »; la troisième « Distillation d’alcool »… C’est un circuit fermé.

Dans la troisième grotte dite « distillation d’alcool », la légende raconte qu’il y a un ruisseau dedans. Autrefois, le roi Dinh Tien Hoang se servait de cette eau pour faire de l’alcool qu’il offrait à ses troupes victorieuses. Elle était délicieuse. Et, chaque grotte a sa légende et chacune d’elles est différente, mais toutes regorgent de stalactites et de stalagmites vieilles de plusieurs milliers d’années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *